Hisoire et Visite - Trullo "Vicolo fiorito"

Vai ai contenuti

Menu principale:

Storia e Visita

 HISTOIRE Alberobello, la ville des trulli. Dès le XVème siècle les pierres calcaires du sous-sol de ce territoire ont été utilisées comme matériaux pour bâtir les typiques maisons qui donnent une image très unique à cette ville. Au début les trulli étaient bâtis "à secco", c'est à dire sans l'utilisation du mortier, en utili-sant seulement des pierres les unes sur les outres. C'était une idée du comte Gan Girolamo Acquaviva D'Aragona. Pour ne pas payer des taxes au roi de Naples, le comte donnait l'ordre de bâtir les maisons "à secco" et, en cas d'une ins-pection royale, c'était plus facile de les détruire. En 1797 Alberobello fut déclarée une ville indépendant et à partir de ce moment les trulli et les autres maisons furent bâtis avec l'utilisation du mortier, et ainsi ils sont devenu les merveilleuses habitations que on peut voir aujourd'hui. Dès le 1996 les trulli sont devenus patrimoine mondial UNESCO.
LE TRULLO Le mot Trullo dérive du mot grec "tholos" (c'est à dire -coupole-). Au début le trullo était un amas de pierres qui com-posaient une petite coupole. Du 1400 les toits furent bâtis directement sur le sol, et du 1600 les toits furent bâtis sur des murs qui formaient une base carrée, comme on les peut voir encore aujourd'hui. Les pierres qui composent le toit sont surnommées CHIANCOLE. Ces pierres imperméables sont mises sur de pierre épaisse qui composent les murs. Au bout du toit il y a un pinnacle décoratif qui peut avoir des formes différentes. Sur quelque toit on peut trouver des symboles. Ces sont de décorations que, dans la passée, étaient utilisées pour éloigner la malchance et les démons. Normalement à chaque toit correspond un single pièce qui à deux alcôves à les deux cotées. Les alcôves étaient utilisées comme des chambres à coucher ou comme des cuisines.
RIONE MONTI II est la colline la plus à sud. Pour les sept rues de la zone les trulli couvrent toute cette partie de la ville, en donnant que vie à un suggestif singulier tableau d'incomparable beautè. En parcourant ces ruelles il est possible de acquèrir, dans desnombreux magasins y disséminés, des produits de la gastronomie et de l'artisanat locaux.
L'ÉGLISE DE SAINT ANTOINE Est au bout de la colline. Cette église est la seule bâti comme un trullo. Oeuvre de facture typiquement alberobellese. À croix grecque avec dome conique au trullo haute 21,50 mt se compose de deux petit trulli lateraux et d'un clocher aussi il au trullo. Aujourd'hui la paroisse est confiée à l'Opera Don Guanella".
AIA PICCOLA C'est la vieille partie de la ville. Il y a environ 400 trulli en 8 ruelles. Si le Rione monti est la partie touristique de la ville (avec ces restaurants, magasins...), l'Aia piccola est la partie dans laquelle il y a de personnes qui vivent encore dans les trulli.
MUSÉE DU TERRITOIRE II est situé en Piazza XXVII Maggio. Ce musée a été bâti en utilisant trois techniques différentes de construction de trois périodes différentes: il y a les trulli les plus vieux; les trulli les plus modernes; et, enfin, un édifice à deux étages qui a été bâti dans une période récent.
MAISON D'AMORE Située en Piazza Ferdinando IV. Ceci est le premier exemple du passage des premières maisons à trullo, aux maisons de la période du XlXéme siècle. Francesco D'Amore a bâti cette structure avec l'utilisation du mortier pour la première fois. Ici on a eu la première mairie de la ville.
ÉGLISE DE SS MEDICI Dans cette église il y a les statues de Saint Cosma et Saint Damiano, les saints patron de Alberobello. Les statues sont du XVlllème siècle.
TRULLO SOVRANO Située en Piazza Sacramento, derrière l'église de SS Medici, le trullo Sovrano est monument national dès 1923. Bâti dans la lère moitié du VIII siècle, ce trullo est le plus articulè à deux étages. Il est surnommé Sovrano (souverain) car les plus grandes habilités de teqniques de construction furent utilisée pour le construire.


 
 
 
 
Torna ai contenuti | Torna al menu